Les grandes dates

MEIRS au service de ses clients depuis plus de 40 ans

1981

Stéphane LOPATA, démarre seul son activité de tournage en sous-traitance.

1981
1982

Un premier employé rejoint l’entreprise et ne la quittera plus. La mémoire et l’expérience de notre chef d’atelier furent essentielles pour le transfert des compétences.

1982
1986

Développement de l’activité de rechargement automatisé par soudure TIG (Tungsten Inert Gaz).

1986
1988

MEIRS acquiert le premier tour à commande numérique par apprentissage du bassin Montbardois.

1988
1996

Une fraiseuse numérique, plusieurs tours, ainsi qu’une machine d’électroérosion par enfonçage sont acquis. C’est le début de l’activité de réalisation de défauts étalons pour les applications CND (Contrôle Non Destructif).

1996
1998

MEIRS intègre ses locaux à Crépand situés au cœur de la «Metal Valley» et développe le recours au tournage dur en finition après traitement thermique.

1998
Années 2000

La réputation de la société sur le bassin industriel local est assise. MEIRS est sollicitée par ses clients pour l’amélioration de leurs outils de production. Un premier brevet d’outillage est obtenu en 2008.

Années 2000
2008

L’activité est reprise par Vincent STENGER, l’actuel P.D.G. de la société MEIRS ; l’entreprise compte alors 6 personnes et réalise un CA moyen d’environ 750 k€.

2008
2009

Malgré la crise financière l’effectif est non seulement maintenu mais deux recrutements viennent renforcer l’équipe pour préparer l’avenir.

2009
2010

L’investissement dans une machine de micro-électroérosion permet à MEIRS d’affirmer sa position de fournisseur Premium de défauts étalons de très petite taille pour le secteur du Contrôle Non Destructif. Parallèlement l’entreprise se dote d’un outil de gestion intégré et d’un outil de CAO Solidworks.

2010
2011

MEIRS renforce ses ressources avec le recrutement d’un fraiseur, d’un tourneur et d’un nouvel apprenti. En 3 ans, l’entreprise a doublé son activité et son effectif avec un CA moyen de 1,5 M€ et 11 salariés (50% de l’effectif a plus de 15 ans de présence au sein de MEIRS)

2011
2012 / 2013

MEIRS initie une démarche structurée de diversification commerciale, recrute une chargée de mission, développe son site internet et poursuit ses investissements. Une machine d’électroérosion à fil vient compléter le parc ainsi qu’une machine de mesure tridimensionnelle pour la métrologie.

2012 / 2013
2014

MEIRS mobilise son équipe pour construire son système de management de la qualité et obtient en fin d’année la Certification ISO 9001 pour l’ensemble de ses activités.

2014
2015

MEIRS lance son activité Bureau d’Etude. Un premier dessinateur au service des projets de ses clients rejoint l’équipe. MEIRS se renouvelle et intègre son 3ième apprenti depuis 5 ans. L’investissement se poursuit : rectifieuse automatique, marquage laser.

2015
2016

MEIRS investit dans un centre d’usinage 5 axes.

2016
2019

MEIRS déménage dans ses nouveaux locaux à Fain-lès-Montbard. Le nouveau bâtiment de 1200 m² permet de tripler la surface de l’atelier, d’agrandir les locaux dédiés à la réalisation des défauts artificiels et à la métrologie. Le fraisage complexe se développe par l’acquisition d’un outil de FAO pour la simulation et la programmation.

2019
2021

Nouveaux équipements : Un second centre d’usinage Une machine d’électro-érosion à fil de grande capacité (300 mm)

2021
2024

MEIRS renforce ses moyens de réalisation de cales étalons en se dotant d’une machine d’électroérosion par enfonçage de grande capacité et de haute précision.

2024